10 sept. 2013

Il teste la ecig-arrete depuis un mois...



Je reviens aujourd'hui pour vous parler du premier mois de test de Monsieur avec la ecig-arrete.

Je dois dire qu'au départ, comme c'est nouveau il y a beaucoup de hâte à tester... et puis vient ensuite la prise en main, le choix entre la véritable cigarette et elle... Quand la choisir au profit de l'autre...? C'est un premier dilemme dont il faut trouver la ou les solutions... mais une fois que la prise en main est effectuée... la ecig-arrete remplace inévitablement plusieurs cigarette... Cela se ressent dans le budget, mais aussi sur d'autres points...
Premier mois hyper positif pour Monsieur... Voici donc ce qu'il a ressenti et ce que nous, son environnement proche en pensons !



Au début...

Lorsque je l'ai reçue, j'avais hâte qu'il essaie. Je l'ai chargée, remplie etc... (cf le premier billet à son sujet ICI) mais on était vendredi... il s'était fixé lundi.
Pour avoir fumé quelques années... il est vrai que je me suis souvent mis un lundi comme ultimatum... Je me rends compte aujourd'hui qu'il s'agissait surtout de repousser la date fatidique et de profiter encore un peu du dernier paquet... mais il y avait aussi le fameux : "je termine celui-ci et après j'arrête !" Bref... j'étais un peu déçue qu'il ne soit pas plus enjoué d'autant qu'il avait exprimé beaucoup d'intérêt au départ pour ce procédé...

Finalement, le lundi, Monsieur s'y est mis. Les premières bouffées fut un peu rudes car la densité n'est pas la même : la vapeur est plus épaisse, il faut trouver LE truc... mais bon, lorsqu'on fume sa première cigarette on finit par trouver le truc aussi... 

Avec un peu de persistance, il y est arrivé mais la volonté de substituer une cigarette à la ecig-arrete ne fut pas si rapide.



A l'usage...

Au bout d'une semaine, il a décidé de ne plus fumer après le repas du soir mais de vapoter... cela lui permettait de rester avec moi devant le film et de ne pas profiter d'un pub pour sortir fumer. Même si je n'étais pas emballée, malgré tout, par le "vapotage" à côté de moi : en intérieur..., j'ai trouvé le fait qu'il reste à mes côtés, très agréable. Puis, il a fait de même lorsqu'on allait faire des courses... il partait sans son paquet mais avec sa ecig', espaçant ainsi les clopes...

Ensuite, doucement, certaines cigarettes ont été remplacées par la ecig-arrete. Au travail, où il  bosse avec un grand nombre de fumeurs, il a trouvé le coche et vapote plus souvent. Inutile de signaler que nous avons fait des économies sur les paquets de clopes... Pour ma part, après la santé, c'est pour le coût que je tiens et ne veux absolument pas reprendre... de l'argent parti en fumée... je me rends compte aujourd'hui du pognon qu'on met la dedans.... !! 


Après un mois...

Aujourd'hui, cela fait un mois et je viens de recommandé le tabac liquide : Tabac Blond Americain. Selon lui, il est bien meilleur que ceux qu'il a goûté sur les cigarettes électroniques des collègues. Je lui ai proposé de tester d'autres recharges et liquides mais il est un peu frileux : il a peur d'être déçu... alors que je suis certaine qu'il peut apprécier car il a fumé des menthol et adore l'anis sans parler du chocolat et des fruits : il y a plein de choix.... bref les hommes !!

Peut-être que des échantillons seraient une bonne idée lors de commandes ? 


Le test est donc très concluant, pour lui, pour nous, pour le budget...

Je lui ai racheté le même dosage... mais j'ai trouvé ce site hyper bien fait qui explique comment doser convenablement : ICI... je m'en inspirerais !

Reste toujours un peu d'inquiétude... 

Cependant, il persiste une inquiétude sous-jacente tout de même... Je ne peux me résoudre et penser que cela est sans danger. Lui non plus, d'ailleurs... Mais bon, nous pensons sincèrement que c'est moins dangereux que toutes les cochonneries qui existent dans la véritable cigarette...

Le propylène glycol est un solvant utilisé principalement comme additif alimentaire considéré comme généralement non toxique (E1520).

En ce qui concerne l'arrêt du tabac... il ne faut pas se leurrer... c'est un but en soit mais je ne suis pas à même de dire aujourd'hui que c'est LA solution pour Monsieur qui est souvent tenté par les collègues... en tout cas, c'est ce qui marche le mieux... : Je veux croire qu'il est possible quand même de suffisamment réduire pour pouvoir stopper en douceur... La meilleure preuve reste hier soir où il n'a pas cherché à aller s'acheter par tous les moyens un paquet de clopes (le sien était terminé) et a repoussé la chose au lendemain... Avant cela, il m'aurait téléphoné pour que je lui en achète un après le taf.... ! 

Aujourd'hui, le but de Monsieur est de fumer le moins de cigarettes possible et ensuite arrêter... Utopie ? Je ne sais pas... mais j'y crois !!

Je pense vous tenir au courant des suites d'ici quelques semaines si cette aventure vous intéresse ?



To be continued....




4 commentaires:

  1. coucou,
    je lis beaucoup d articles sur la E-cigaret et franchement j aimerai beaucoup éssayer mais j ai peur de ne pas m y faire , ou que ca me convienne pas. car deja je ne fume que des roulés , car j ai des soucis de santé liés au tabac malheureusement, et la fumée de la blonde dans ma gorge ca m est tout simplement impossible .et j ai tiré une taf sur la e-cigaret de mon beau pere , il avait mit un arome tabac blond classique et franchement j ai cru que j allais m étouffer en tirant dessus et j ai vraiment pas aimé le gout du tout .j avais vraiment l impression de tirer sur une blonde
    c est vraiment dommage qu aucun site ne propose d éssai de ce produit car elle vaut quand meme un sacré budget ( en tout cas pour moi ) et si je suis décue ca m ennuierai d avoir mit de l argent dedans .
    en tout cas merci pour ce compte rendu tres intérréssant et bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans les boutiques tu peux essayer. Par contre, certains sont assez rats pour faire payer les doses d'essai !
      Djahann

      Supprimer
  2. Mon homme s'y est mis en Janvier, et à complètement stoppé le vrai tabac dès le 1er jour (ça l'a très vite dégouté, coup de chance !). gros fumeur, il a bien adapté les doses et a progressivement baissé. Il s'était fixé l'objectif d'être déjà à 3 mg, mais finalement il reste à 6 pour le moment. A terme, il espère pouvoir réduire et peut être arrêter complètement, mais la route sera longue ! Dans tous les cas, il se sent bcp mieux, car le vrai tabac lu causait de nombreux troubles (angoisses, stress, maux de ventre). C'est une très bonne alternative et beaucoup moins nocif que le vrai tabac quoiqu'on en dise
    Djahann

    RépondreSupprimer
  3. Encore un témoignage qui me conforte dans l'idée de m'y mettre afin de réduire pour à long terme, arrêter!

    RépondreSupprimer

WHAT ??