20 mars 2012

Mon Autobronzant de Printemps

Aujourd'hui, 1er jour du printemps, j'avais promis à certaines d'entre vous de vous dévoiler le meilleur autobronzant de surcroît naturel, qui existe pour moi...





Comme le titre l'indique, il s'agit du Sun sensitiv de Lavera.


Le Produit

Il s'agit d'un tube de 150 mL qui coûte entre 10 et 15 euros environ. Il se vend et se trouve assez facilement sur le net. Attention, il y a deux ans, j'ai tout de même eu du mal à me le procurer !

Son actif autobronzant est issu de plantes, notamment la DHA (dihydroxyacétone) végétale qui est un sucre obtenu par la fermentation d'huile de palme. 

Le bronzage est vraiment naturel et homogène à condition, bien évidemment, de l'appliquer de façon correcte !! 

Au bout d'une demi heure, il commence à colorer la peau et tient, pour moi, 4 à 5 jours.

Il contient de la vitamine E et de l'extrait de thé vert protecteurs contre les radicaux libres, de l'huile de jojoba bio, de l'aloe vera bio et de l'extrait de pétales de roses bio rendant la peau soyeuse.

Enfin, il ne contient pas de conservateurs,  ni de parfums ou colorants de synthèse et dérivés pétrochimiques.

Cet autobronzant sent bon, il s'applique de façon assez facile car sa texture crême pénètre très bien. Je n'avais pas essayé beaucoup d'autobronzant avant de le découvrir, mais mes recherches se sont arrêtées suite à sa découverte : un produit naturel, qui fonctionne et qui ne sent pas mauvais.... inutile de s'acharner dans les recherches !




En pratique


Cela fait des années que je l'achète et l'utilise au début du printemps. J'avais même écris au laboratoire Lavera durant ma grossesse l'année dernière pour savoir si je pouvais l'utiliser : et c'est le cas, il semblerait, selon eux, que ce produit n'est pas dangereux pour le foetus. (ma fille va bien mes jambes aussi !)

J'effectue toujours un gommage avant. Sur peau sèche, j'applique la crème avec les deux mains, en commençant par les chevilles mais en utilisant très peu de produit afin de l'appliquer de façon homogène et de bien laisser pénétrer. Comme avec tous les autobronzants, cela risquerait de vous dessiner une ou plusieurs tâches oranges et disgracieuses).

Je continue ainsi sur les pieds puis je remonte jusque sur le haut des cuisses et les fesses. Attention aux orteils, il m'est arrivé de ne pas assez bien masser et d'avoir une petite démarcation.


Certifications

BDIH, la certification allemande pour les cosmétiques bio

Certifcations BDIH et Vegan



Certification Vegan











Le rendu final


Les jambes ont une coloration très naturelle qui permet, pour moi qui ait la peau très claire, de ne pas faire tâche, lorsque je commence à sortir mes gambettes. La teinte s'estompe doucement ce qui est idéal car le 4ième jour je peux renouveller l'application sans donner l'impression que j'en utilise. (A ce propos, en me voyant faire cette article, mon homme vient d'halluciner "Toi ? Tu mets de ça ?) bon ba, je suis grillée !!!



Lavera.fr



Précautions supplémentaires

Comme pour tous les autobronzants, lavez vous soigneusement les mains immédiatement après l'application afin de ne pas présenter des tâches sur les paumes. 
Malgré son action hydratante, il déssèche un peu à partir du deuxième jour (le premier jour la peau est toute douce), il est donc nécessaire de bien hydrater ses jambes les jours suivants. 
Il ne s'agit pas non plus d'une protection solaire. 
Vous pouvez l'utiliser sur diverses parties du corps, mais il est recommandé d'éviter la racine des cheveux, les sourcils et les ongles.
Et enfin, attendez que la peau paraisse "sèche" avant de vous habiller !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

WHAT ??